Veuillez patienter pendant le chargement de la page.

Gameboy | Cie Divergences

Gameboy

(Projet participatif 2016)



Contenu

Comme le dit si bien Virginie Despentes, "les hommes aiment parler des femmes... ça leur évite de parler d'eux."

Né d'un laboratoire de recherche mené à l'université Toulouse Jean Jaurès, Gameboy rassemble des investigations menées autour de la masculinité sous la houlette de Sylvain Huc. Gameboy ce sont des hommes qui se retrouvent entre eux pour jouer de leur corps, de leur force, de leur fragilité ou de leur ridicule. Des hommes qui donnent à voir le corps masculin comme chargé de désir, d’addiction, de frénésie, de tension, d’abandon ou de monstruosité. Des hommes qui font état de leur absolue singularité ou des rôles sociaux auxquels ils se soumettent. Des hommes qui pavanent, font les forts, les faibles, s’offrent comme des sujets à étudier ou les objets d’une transe. Des hommes qui interrogent images, représentations, déconstructions ou plasticité des corps. Des hommes qui tentent d’ouvrir un espace où ils parlent d’eux-mêmes et de leur condition.

Mobile pour interroger largement la question du genre dans d’autres universités et d’autres pays, Gameboy s’articule comme un workshop d’une semaine constitué d’un groupe souche auquel s’ajoutent de nouveaux participants. Il donne lieu à chaque fois à une représentation.

 

 

« Conduite par Sylvain Huc, une distribution exclusivement masculine (…) décape avec une vitalité furieuse, tant intellectuelle que corporelle, les images rattachées à la virilité. »

Gérard Mayen, Festival À corps, Poitiers (Avril 2016)

 

 

Conception, chorégraphie, lumières : Sylvain Huc / Créé avec : Gauthier Autant, Enzo Bardy, Joseph Burdin, Gabriel Gocel, Stefan Heinen, David Malan, Steven Nacolis, Emmanuel Rogez, Roberto Steck-Ibarra, Gustavo Adolfo Suarez Rios

 

 

Créé avec le soutien du CIAM université Jean Jaurès de Toulouse et présenté lors du festival À corps à Poitiers en avril 2016, puis à la Fabrique et au centre culturel Alban Minville à Toulouse. Gameboy a fait l’objet d’une reprise incluant de nouveaux danseurs grâce aux soutiens de la Sala Hiroshima à Barcelone et de l’Institut Français de Barcelone en décembre 2016. En juin 2017, l'Espace Matadero à Madrid accueillait le projet en y intégrant 6 danseurs de la Cia Nacional de Danza avec le soutien de l'Institut Français de Madrid. En juillet 2017, Gameboy est présenté au festival d'Avignon, soutenu par l'Université Fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées, le CFVU de l'Université Toulouse Jean Jaurès, la Ville de Toulouse et accueilli par l'université d'Avignon et des Pays du Vaucluse, Campus culture, dans le cadre de Supramuros.

 

La Cie Divergences est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Occitanie au titre de «l’aide à la structuration». Elle est conventionnée par la Région

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, soutenue par le Département du Lot et la Communauté de Communes Cazals-Salviac.

Bouton Play/Pause
/
Barre d'outils